Il arrive souvent que l'on éprouve le besoin de confier ses problèmes à quelqu'un. A votre avis, cela n'est-il pas dangereux ?

L'homme est un être social ; il vit en groupe et il a besoin de communiquer. L'individu se trouve dans la nécessité de communiquer ses secrets à autrui, de leur faire part de ses problèmes et de leur demander conseil. Or, confier ses problèmes à quelqu'un est parfois un acte dangereux, bien qu'il soit un besoin.
Confier ses problèmes à quelqu'un est dans plusieurs cas dangereux. En effet, c'est éventer ses secrets et les rendre publics. Cela constitue une menace pour la vie intime. En parlant tout le temps de ses soucis et tracasseries aux amis, on risque de ne plus avoir de vie privée et personnelle.
L'individu peut avoir des problèmes divers à cause de certains secrets qu'il divulgue. Dans des pays où il n'y a pas de démocratie, un politicien ou un militant des droits de

l'homme est exposé à de nombreux dangers s'il parle de ses ambitions politiques ou de ses projets à un ami qui se révèle être un indicateur de police. D'ailleurs, les relations familiales et les amitiés peuvent être détruites à cause de la divulgation des secrets. Les secrets dans ce cas accroissent les problèmes. La personne qui confie ses secrets à une autre se retrouve dans une position de faiblesse : cette dernière utilise les secrets comme une arme pour faire chanter la première.
Mais en dépit de tous ces risques, se confier à quelqu'un est un besoin instinctif. L'homme, qui est un être social, a toujours besoin de communiquer avec ses semblables. Sur le plan psychologique, parler de ses problèmes et de ses tracasseries, constitue un exutoire qui permet de soulager l'individu. Parler d'un problème est un moyen sûr de s'en débarrasser et de s'en libérer. En psychiatrie, parler de ses problèmes c'est le premier pas de la guérison.
Al'opposé, garder un secret dans les tréfonds de son âme est une torture. Mais se confier, c'est sentir qu'il y a des amis qui nous écoutent, qui sont solidaires avec nous. | A mon avis, il faut bien choisir ses amis intimes. Et il est impérieux de taire les secrets les plus intimes : il y a des choses qu'on ne dit pas. S'il est nécessaire de se confier, il vaut mieux aller voir un psychiatre lorsqu'on a les moyens matériels. Par ailleurs, on a toujours la possibilité de parler de ses problèmes sans décliner son identité grâce à l'Internet, aux courriers des lecteurs aux associations entre autres. D'un autre côté, on peut se confier par écrit, en écrivant, par exemple, un journal personnel, un roman ou autre chose ; les grands écrivains se confessent ainsi comme Rousseau dans Les Confessions.
Se confier est certes un acte périlleux ; mais nécessaire. Cependant, il faut savoir à qui il faut se confier et choisir les moyens sûrs pour ce faire. Mais les gens aujourd'hui ont-ils des secrets ? Le développement de la science, des méthodes d'espionnage, l'essor des moyens de communication ont rendu l'individu comme une page transparente !

مواضيع دات صلة

تحميل تعليقات

تعليقات

ما رأيك بالموضوع الذي قرأته للتو