Sujet n°95 :Conversation entre un père et son fils sur le travail et les études

Imaginez un dialogue entre un père qui conseille à son fils de continuer ses études ; ce demier voulant abandonner l'école pour travailler.

LE PERE : Mais qu'est-ce qui te pousse à prendre cette décision ? 
LE FILS : Il ne faut pas être sorcier pour deviner les causes, papa.
LE PERE : Explique-moi. Je n'arrive vraiment pas à saisir les causes qui poussent un jeune homme à abandonner ses études pour travailler ! C'est une décision grave !
LE FILS : Non papa ! Je crois que les études ne sont pas aussi importantes qu'avant. On passe des lustres, voire des décennies à l'école ; on vieillit sur les bancs des classes ; on s'esquinte la santé et on ruine ses parents pour obtenir un diplôme qui ne vaut rien.
LE PÈRE : Qui ne vaut rien ?
LE FILS : Oui. Une licence ou même un doctorat, et à plus forte raison un baccalauréat ne donnent pas accès au monde de l'emploi. Dans notre pays, il y a des dizaines de milliers de diplômés qui chôment depuis plusieurs années. Ils regrettent d'avoir perdu leur jeunesse à étudier.
LE PÈRE : Il ne faut pas être pessimiste. S'il y a des jeunes qui n'ont pas trouvé un travail, d'autres ont décroché un emploi. Il suffit d'être compétent et d'avoir un bon diplôme.
LE FILS : C'est vrai, mais ces personnes sont rares. D'ailleurs, ils sont embauchés en tant que petits fonctionnaires qui sont mal payés. Seuls les enfants des riches obtiennent de bons diplômes, dans les grandes écoles et peuvent par conséquent trouver des emplois bien rémunérés et plus prestigieux. 
LE PÈRE : Tu as raison mon fils ; cependant tu ne dois pas oublier que les études ne
ment un moyen de trouver un travail, mais de s'instruire, d'acquérir des connaissances, d'apprendre à communiquer et de comprendre le monde et la vie. Si jamais j'ai la possibilité d'aller à l'école, je n'hésiterais pas à le faire. Je regrette toujours de ne pas avoir poursuivi mes études quand j'étais jeune.
LE FILS : Le travail aussi permet à la personne d'avoir de la dignité.
LE PÈRE : Mais est-ce que tu trouveras facilement un travail ? Toutes les sociétés et les usines exigent des diplômes. Les temps ont changé : même un simple ouvrier doit être qualifié.
LE FILS : D'accord papa, je vais réfléchir. Je travaillerai avec entrain afin d'obtenir mon baccalauréat, après je vais voir.
LE PÈRE : C'est une décision sage, mon fils. Bonne chance !

مواضيع دات صلة

تحميل تعليقات

تعليقات

ما رأيك بالموضوع الذي قرأته للتو