Sujet n°118 : la guerre

La guerre tue, attriste et fait réfléchir. Développez cette idée par une réflexion personnelle et argumentée.

De nos jours, les guerres éclatent un peu partout dans les quatre coins du monde. Les conflits armés se multiplient laissant derrière eux beaucoup de morts; en conséquence les familles sont endeuillées. Cela donne matière à réflexion.
Les guerres sont le lieu où la violence et la sauvagerie des hommes se dévoilent dans toute leur ampleur. Chaque conflit armé qui éclate ici ou là laisse derrière lui des centaines, des milliers et parfois des millions de victimes. La guerre du Vietnam, par exemple, a causé la mort de plusieurs millions de personnes des deux côtés, américain et vietnamien. La guerre d'épuration ethnique qui a visé les Bosniaques a donné lieu à une scène tragique

jonchée de cadavres et de corps mutilés.
Quand la violence s'empare des hommes armés jusqu'au dents, ils ne distinguent plus entre les enfants, les femmes ni les vieux. Ils tirent sur tout ce qui bouge. Selon les organisations de défense de droits de l'homme dans le monde, les principales victimes des guerres sont les enfants innocents, les femmes sans défense et les vieux incapables de mettre à l'abri ou de fuir les régions où se déroulent les meurtriers combats.
Il y a une autre catégorie de victimes qu’on cite rarement ; il s'agit des animaux. En effet, les bêtes sont parmi les cibles les plus exposées aux obus, aux balles et aux mines. A titre d'exemple, le nombre des dromadaires dans les pays du Golfe a considérablement diminué suite aux guerres qui ont secoué cette partie du globe terrestre.
Par ailleurs, il ne faut pas oublier les soldats eux-mêmes qui tombent dans le champ de bataille. Combien de morts parmi les militaires depuis seulement le début du siècle ? Les gouvernements taisent les chiffres qu'ils considèrent comme des secrets ; mais sans aucun doute, ils atteignent des centaines de millions.
Or la mort d'un soldat ou d'un civil attriste toute une famille. En effet, la mort des hommes, surtout les pères de famille créent une situation dramatique : maints enfants se retrouvent du jour au lendemain orphelins. La situation est plus tragique lorsque les deux parents trouvent la mort dans la guerre ! L'enfant n'a plus personne pour s'occuper de lui ; dans le meilleur des cas ils sont confiés à des orphelinats, sinon ils sont condamnés à pratiquer la mendicité, à la pédophilie et à errer dans les rues.
Même lorsque la mère échappe à la mort et au viol durant la guerre, elle se retrouve veuve. Généralement après les conflits il y a une récession économique, c'est pourquoi les femmes esseulées ne trouvent pas un travail. Aussi sont-elles condamnées pour subvenir aux besoins de leurs enfants à se prostituer et à quémander.
Une autre scène horrible de l'après-guerre, celle des mutilés, des estropiés et des handicapés. Moult hommes, femmes et enfants sont estropiés qui d’un pied, qui d'un vil, qui d’un bras, bref des tragédies interminables ! A cause de l'utilisation des mines antipersonnes et des armes chimiques, biologiques et atomiques plusieurs milliers d'individus deviennent handicapés et défigurés. Les Japonais d’Hiroshima souffrent toujours, après plusieurs années, de différents cancers à cause de la bombe atomique qui été larguée par un avion américain sur leurs têtes. Des Irakiens, et même des soldats américains, ont été exposés à des irradiations atomiques durant la première guerre du Golfe et qui a entraîné des tumeurs malignes.
La destruction des maisons, des écoles, des hôpitaux et de tous les édifices publics civils constitue une catastrophe. Combien de personnes meurent après les conflits car elles boivent une eau contaminée ou à cause de maladies microbiennes ou tout simplement parce qu'elles ne trouvent pas des médicaments.
Toutes ces horreurs et ces tragédies doivent inciter l'homme à réfléchir. L'humanité doit s'arrêter un instant et se poser cette question : « Pourquoi fait-on la guerre ? ». Tous les

différends et les conflits peuvent être réglés par des moyens pacifiques. Pour cela, il suffit que les uns écoutent les autres. Bref, le dialogue doit régner ; la guerre doit lui céder la place.
Plusieurs peuples de la planète croupissent toujours dans la misère et le dénuement. La famine et le SIDA sévissent toujours en Afrique, des maladies comme le SARS continuent à faucher les êtres humains, des millions d'enfants sont encore exploités comme des nègres en Inde, au Mexique et ailleurs. Les hommes sont appelés à s'unir pour résoudre ces problèmes au lieu de s'entretuer comme des loups sauvages.
Fermons les usines qui fabriquent des armes et mettons-nous à construire des écoles pour instruire les enfants qu'on envoie à la guerre, pour bâtir des hôpitaux. La guerre n'apporte pas la stabilité et la sécurité comme le pensent certains ; mais elle avive la haine et attise les conflits ce qui plonge le monde dans la violence.
La guerre est l'une des causes de mortalité les plus importantes. Chaque conflit cause des milliers de morts et de victimes. Les enfants, les femmes et les vieillards sont les plus exposés aux horreurs des obus, bombes et balles. Le deuil, le chagrin et le malheur sont les conséquences directes qui règnent après la cessation des affrontements. Ces tragédies doivent nous pousser à réfléchir afin de trouver un autre moyen de régler nos différends, un moyen fondé sur le dialogue.

مواضيع دات صلة

تحميل تعليقات

تعليقات

ما رأيك بالموضوع الذي قرأته للتو