Sujet n°11 : Le progrès scientifique et technique

Pour beaucoup de gens le progrès scientifique et technique est plutôt une malédiction. Qu'en pensez-vous ?

Les sciences et les techniques ont connu un grand progrès à partir du XIXème siècle. Des centaines d'inventions voient le jour et les découvertes sont innombrables. Mais les attitudes des gens à l'égard de ce progrès sont opposées : les uns considèrent l'évolution technique et scientifique comme un mal qui menace l'homme ; les autres y voient plutôt un bien.
Les détracteurs de la science et des techniques invoquent plusieurs arguments pour étayer leur thèse. Pour eux, ces deux branches de la connaissance sont responsables de l'invention de multiples armes de destruction, et du perfectionnement des techniques de la guerre. À cause de ces armements, des milliers, voire des millions de personnes meurent chaque année. D'autres sont estropiés d’un pied, d'une jambe ou d'un autre membre.
Ils considèrent, par ailleurs, que la science et les techniques ont provoqué la pollution de la terre, de l'eau et de l'air. Les déchets chimiques des usines, des hôpitaux et des armes chimiques, atomiques et bactériologiques ont pollué le globe terrestre. La conséquence est fatale : nombre d'espèces animales ont disparu. La vie de l'homme elle aussi est menacée.
Des maladies, dont certaines sont mortelles, sont occasionnées par la science ou la technique. Les produits alimentaires, mis au point grâce à des procédés techniques ou scientifiques, sont parfois la cause de maladies mortelles. Tout le monde se rappelle l'affaire

de la dioxine responsable du cancer : des gens ont mangé du poulet nourri à la dioxine ce qui entraîné chez eux des cancers. La maladie de la vache folle est une autre co développement scientifique et technique. Les vaches, qui ne sont pas nourries naturellement, mais à l'aide d'aliments industrialisés, sont prises par ce mal qu'elles communiquent à l'homme.
La vie contemporaine qui est envahie par la science et la technique est devenue un enfer. La télévision, invention majeure, cause des troubles visuels, nerveux et psychologiques chez les téléspectateurs. Le travail dans les grandes entreprises et le ballottement entre les moyens de transport provoque le stress, qui est par excellence le mal de notre époque. Dans son film « Les Temps modernes », Charlie Chaplin critique l'influence du machinisme et du taylorisme sur l'homme, qui devient lui-même une sorte de machine.
En effet, les avants nourrissent le rêve de pouvoir programmer l'homme au même titre qu’une machine. Le développement de la génétique les fait rêver de produire un homme suivant des schémas prédéterminés. Le clonage en est la parfaite illustration. Cela signifie que le progrès technique et scientifique pose parfois un problème d'ordre moral. Un bébé
un ovule porté par une mère porteuse est éloquent à ce propos. Qui est la mère ? Est-ce celle qui a donné l'ovule ou celle qui l'a porté dans son utérus ?
Les partisans de la science et des techniques ne manquent pas pour leur part d'arguments pour soutenir leur point de vue. D'abord, grâce à la science et aux techniques, on a pu découvrir l'origine de plusieurs maladies mortelles, et inventé les médicaments efficaces. C'est grâce aux efforts des savants que l'humanité a vaincu les épidémies comme la peste ou la lèpre. La mise au point de vaccins a permis de prévenir moult maladies comme la polio, l’hépatite C et la tuberculose qui fauchaient naguère beaucoup de vies.
Ensuite, les techniques et les recherches scientifiques ont favorisé le développement de l'agriculture. L'invention des machines sophistiquées, l'utilisation des engrais et la création de vaccins permettent d'améliorer la productivité et partant d'assurer la nourriture à des milliards d'hommes que la famine aurait décimés.
En troisième lieu, les savants peuvent aujourd'hui prévenir certaines catastrophes naturelles, telles les éruptions volcaniques, les tremblements de terre et les tempêtes. Ces cataclysmes faisaient beaucoup de dégâts matériels et humains. Mais grâce aux centres de recherches spécialisés dans ces domaines, on peut prévoir ces dangers et éviter aux populations des périls mortels.
Par ailleurs, le développement des moyens de transport et de communication, la culture et la connaissance ont été démocratisés. Elles ne sont plus l'apanage d'une élite ; tout
cède aux différents savoirs grâce à l'Internet, aux chaînes de télévision aux journaux et revues et aux encyclopédies sur CD. Le monde est devenu un petit village, ce qui favorise la connaissance entre les peules et le dialogue entre les civilisations.
A mon avis, le progrès scientifique et technique est irréversible. Malgré ses nombreux inconvénients, parfois désastreux, l'homme a besoin de la science et des techniques ; il ne

peut guère s'en passer. Encore faut-il lutter contre ceux qui veulent les exploiter afin de s'enrichir illicitement, en produisant des armes de destruction par exemple, comme certains grands laboratoires dans le monde qui ne sont intéressés que par le gain.
C'est la façon on utilise la science qui est condamnable. Donc, les méfaits sont à mettre sur le compte de l'inconscience de l'homme et sur son penchant au mal.

مواضيع دات صلة

تحميل تعليقات

تعليقات

ما رأيك بالموضوع الذي قرأته للتو