Sujet n°57 : Description des villes impériales

Une société de tourisme vous charge d’écrire un texte publicitaire sur les villes impériales au Maroc. Rédigez ce texte dans lequel vous décrivez de façon expressive ces villes.

Les villes impériales marocaines sont fascinantes. Marrakech, Rabat, Meknès et Fès sont les vestiges d'un passé glorieux et d'une civilisation rayonnante.
Fondée par la dynastie almoravide, la cité rouge, perle du sud, est réputée par sa place Jamaâ El Fna qui est un lieu mythique, avec ses charmeurs de serpents, ses conteurs éloquents et sa cuisine traditionnelle raffinée et succulente. Siroter un verre de thé à la menthe sur la terrasse de l'un des nombreux cafés qui dominent la place, est un plaisir agréable à la tombée de la nuit.
Les monuments historiques qui recèlent l'histoire de la ville sont nombreux. Le palais El Bahia, la Ménara avec son bassin magnifique et ses oliviers toujours verdoyants, la fabuleuse Koutoubia avec son minaret gigantesque et les remparts et palmiers qui cernent la cité sont autant de lieux qu'il faut impérieusement visiter.
Rabat était la capitale des Almohades. Le touriste ne regrettera pas de visiter la médina où se succèdent boutiques de tailleurs, de marchands de tissus chatoyants et multicolores et de tapis finement tissés par des mains habiles. Au souk Es-sabbat, sous un boyau couvert de roseaux, s'alignent dinanderie et maroquinerie. Un peu plus loin, se trouve la Casbah des Oudaias, cernée de remparts imposants. Prendre un café dans les cafés qui surplombent le fleuve Bou Regreg, qui sépare Rabat de Salé, est un moment de détente qui permet de découvrir le charme du panorama. Sur une esplanade plantée de colonnades, se dresse la tour Hassan caractérisée par une architecture traditionnelle où s'entrelacent motifs floraux et formes géométriques d'une beauté rare.
À cent trente-huit kilomètres de Rabat, se trouve Meknès, la capitale historique édifiée par le sultan Moulay Ismail. Cette cité historique est célèbre par sa belle médina où les artisans cisèlent artistement des ustensiles de cuisine, fabriquent avec adresse des objets en bois de cèdre et brodent d'harmonieux motifs sur le tissu. Le merveilleux musée des Arts et traditions populaires Dar Jamaï, installé dans le palais d'un ancien vizir, recèle les richesses de la culture populaire.
À quelques dizaines de kilomètres de là, se dresse Fès dans un site enchanteur. Fès El Bali conserve la plus belle médina marocaine. On y découvre mille artisans : les dinandiers, les menuisiers, les maroquiniers et les teinturiers. Malgré les odeurs fortes qui s'en dégagent, une visite du quartier des tanneurs est un agrément dont il ne faut pas se priver. Et surtout, le visiteur ne doit pas oublier d'aller du côté de la fameuse école El Karaouine, la somptueuse

mosquée avec ses écoles, son internat dont l'architecture est fastueuse.

مواضيع دات صلة

تحميل تعليقات

تعليقات

ما رأيك بالموضوع الذي قرأته للتو