Sujet n°56: Description d'un chat

Décrivez de façon neutre un chat.

Le corps du chat domestique est extrêmement souple. Son squelette est constitué de
près de 280 os. Son bassin et ses épaules sont rattachés de façon plus souple à la colonne vertébrale que chez la plupart des autres quadrupèdes. Une puissante musculature lui permet d’être très rapide et de réaliser des sauts spectaculaires. Sa queue lui sert de balancier pour équilibrer ses bonds et ses chutes.
Une coordination rapide et précise des mouvements, sous contrôle réflexe, permet au chat de se retourner pendant sa chute et d'amortir le contact avec le sol. Recourbées et acérées, ses griffes servent pour la préhension, pour la défense et pour
erritoire. Elles laissent une marque visible sur les arbres et autres objets de l'environnement, tandis que les coussinets des pattes sécrètent une substance odoriférante. De plus, les griffes sont rétractiles : l'animal peut les rentrer et les sortir à volonté de leur poche. À la fois souples et rigides, celles-ci sont situées à l'extrémité de chaque doigt.
ne celle de tous les carnivores, la dentition du chat est prévue pour mordre, non pour mâcher. Ses puissants muscles maxillaires et ses dents tranchantes lui permettent de tuer une proie d'un seul coup de dents.
Les papilles qui font saillie sur la langue du chat, la rendant râpeuse, sont à l'origine d'un sens du goût particulièrement développé, qui permet à l'animal de percevoir de subtiles nuances dans le goût de l'eau.
La vision du chat, dont le champ est très large, est particulièrement bien adaptée à la chasse, notamment la nuit. Riche en cônes et en bâtonnets, la rétine confère une acuité visuelle remarquable, permettant d'évaluer les distances avec précision. Le chat perçoit mieux les mouvements que les détails, mais il semble qu'il distingue mal les couleurs.
Son ouïe lui permet de percevoir une gamme étendue de sons. En outre, il peut orienter ses oreilles indépendamment l'une de l'autre pour mieux capter les différents sons.
L'odorat du chat joue un rôle primordial dans la recherche de nourriture et dans la reproduction. Son mode de communication est d'ailleurs presque totalement fondé sur les signaux olfactifs. Conféré par les papilles de la langue, le goût est singulièrement développé. Le chat,
stingue quatre saveurs : amer, doux, acide et salé. De plus, il est capable de détecter de très légères variations dans le goût de l'eau.
Les chats possèdent en outre des organes sensitifs particuliers. Leur lèvre supérieure est en effet caractérisée par la présence, de part et d'autre du nez, de deux pelotes de muscles richement irriguées. Elles font saillie et élargissent le museau de l'animal. Ces pelotes portent des poils communément appelés « moustaches », qui permettent au chat de détecter des obstacles ou des modifications de l'environnement, notamment dans l'obscurité.
Les chats nettoient régulièrement leur pelage en se léchant méticuleusement. Ce faisant, ils avalent les poils morts, qui peuvent former des pelotes dans l'estomac.
Comme presque tous les mammifères, les chats effectuent leur développement embryonnaire à l'intérieur de l'organisme maternel. Au terme de la gestation, la mère met au monde des jeunes entièrement formés, mais dont la croissance et la maturation ne sont pas achevées.

Le chat communique par ses postures, ses miaulements et ses ronronnements. La position de ses oreilles est ainsi très significative de son humeur. S'il chasse, elles sont dressées. S'il a peur, ou s'il est d'humeur agressive, elles sont totalement rabattues en arrière.

مواضيع دات صلة

تحميل تعليقات

تعليقات

ما رأيك بالموضوع الذي قرأته للتو