La forêt - MAMORA ET HARHOURA

Une forêt est un milieu naturel où vivent une multitude d’espèces animales et végétales. Elles ont toutes besoin les unes des autres, mais aussi de la forêt, pour vivre. On dit qu’une forêt est un écosystème. Il existe des liens très forts entre les différents éléments d’un écosystème. Les oiseaux, par exemple, ont besoin des arbres pour construire leurs nids, les vers de terre aèrent les sols pour permettre aux racines des arbres de se développer.

Bienfaits de la forêt

Nos forêts procurent toute une gamme d'avantages connus ou encore inconnus aux niveaux local, national et international. Chaque forêt possède des utilités renouvelables multiples, ces bienfaits changent avec le temps.

La forêt :

  • stabilise les sols,
  • retient les pierres,
  • empêche les avalanches,
  • purifie l’air que nous respirons,
  • régule le débit des sources et filtre l’eau,
  • fournit du bois, une ressource renouvelable à perpétuité,
  • procure meubles, papier et éléments de construction (charpente, planchers, parquets) entre autres,
  • fournit une ressource énergétique locale (bois de feu ou chauffages à bois),
  • permet ou accueille tout un cortège d’activités créatives,
  • dynamise l’économie de proximité,
  • offre un espace de jeux, de loisirs, de découvertes, d'éducation à l'environnement,
  • contribue à notre bien-être physique et intellectuel,
  • sert d'habitat et nourrit bon nombre d'animaux et de plantes,
  • abrite plantes, baies et champignons comestibles,
  • abrite et protège une part importante de notre patrimoine archéologique,
  • contribue et enrichit une partie de la création artistique régionale
  • agrémente nos paysages civilisés.

 

Fonctions forestières

Dans le canton de Neuchâtel, la gestion forestière intègre en tout lieu les différents objectifs, afin d'obtenir un compromis qui permet de conserver le plus d'options pour l'avenir. C’est ce qu’on appelle la forêt multifonctionnelle.

 

Les 4 fonctions clefs sont :

  • la protection des infrastructures et des bâtiments (fonction protectrice),
  • la production de ressources (fonction économique),
  • l'accueil de l'homme dans un but de délassement (fonction sociale),
  • la protection de la biodiversité et des fonctions naturelles (fonction du maintien de la biodiversité).
  •  

DÉGÂTS AUX FORÊTS

La forêt peut subir des dégâts de type biotique (parasites) ou abiotique (ouragans, bris de neige, feux).

Le canton soutien les mesures de réparation des dégâts dans les cas ou les forêts concernées remplissent une fonction de protection.
Les interventions ont pour but d'éviter des dommages consécutifs (chutes d'arbres, pullulation des parasites) et de créer les conditions pour une régénération rapide des surfaces endommagées.

Il existe une relation étroite entre les conditions climatiques et les risques de dégâts. Le Service des forêts, des cours d'eau et du paysage en collaboration avec le WSL, s'intéresse aux conséquences des changements climatiques sur l'évolution des forêts. Il utilise également un outil de prévision du danger d'incendie développé par le canton des Grisons

Mamora

La Mamora (ou Maâmora) est une région naturelle du Maroc dont l'unité se définit selon deux points de vue scientifiques :

·         une unité géologique-géomorphologique,

·         une unité botanique (la plus grande forêt de chênes-lièges du Maroc et peut-être au monde).

Lepoutre et Combes (1967) la situent « depuis l'Océan entre Rabat et Kénitra, jusqu'à 70 km vers l'intérieur du pays, limitée au sud par la vallée du Bou-Regreg et les contreforts du plateau central et au nord par la plaine du Gharb »

Les zones évoquées par certains médias et situées dans le périmètre urbain de la ville de Kénitra « connaissent effectivement la réalisation de projets immobiliers, sauf qu’il ne s’agit nullement du foncier forestier de la Maâmora, mais de terres collectives implantées, dans les années 1960, d’eucalyptus et non de chênes, comme indiqué », précise la Direction régionale en réaction à des articles de presse parus récemment.

Harhoura

La forêt d'Harhoura est une forêt appartenant à la préfecture de Skhirat Temara au Maroc. La forêt d'El Harhoura s'étend sur une superficie de 62 hectares  et son couvert botanique est constitué majoritairement de pins. La forêt d'Harhoura jouxte le stade municipal de la ville de Témara, et n'est séparée que par la route côtière de la plage d'Harhoura, et il y a un campement appartenant au ministère de la jeunesse et des sports, des associations l'utilisent également pour organiser des camps d'été ou des voyages tout au long de l'année.

La forêt d'El Harhoura est un débouché écologique important pour la région, et c'est un lieu pour les visiteurs de pratiquer des sports ou des activités sportives ou pour une promenade

 

 

مواضيع دات صلة

تحميل تعليقات