Sujet n°94 : Conversation entre une mère et sa fille sur le mariage

Imaginez un dialogue entre une fille qui refuse une demande en mariage et sa mère qui cherche à la convaincre d'accepter.

La fille : Maman, je ne peux pas me marier avec cet homme !
La mère : Mais pourquoi, ma chérie ?
La fille : Pour plusieurs raisons. D'abord, je ne l'aime pas ; puis, il est beaucoup plus âgé que moi ; enfin, je veux terminer mes études.
La mère : Ma pauvre fille ! moi qui te croyais intelligente ! tu es trop naïve ! À quoi te serviront les études ? Tu t'useras les yeux et tu te ruineras la santé pour obtenir un diplôme qui te donnera droit au chômage. Regarde autour de toi : des milliers de jeunes sont bardés de diplômes, pourtant ils ne trouvent pas le moindre gagne-pain. Et puis, en ce qui concerne l'amour, ce n'est pas un obstacle. L'amour vient avec le temps. Ton père et moi, comme tous les couples de notre génération, nous ne nous sommes jamais vus avant notre union; cependant, notre mariage a réussi, grâce à Dieu. Pour le reste, je crois que la différence d'âge entre les conjoints est méritoire : l'époux a beaucoup d'expériences dans la vie ; cela le rend plus sage et plus sagace, contrairement à un jeune écervelé.
La fille : Maman, les eaux ont coulé sous le pont. Votre temps est révolu. Il n'y aura pas une entente entre une jeune personne et son mari qui a vingt ans de plus qu'elle. Cet homme a à peu près l'âge de mon père.
La mère : Mais est-ce que tu crois que tu t'entendras avec un jeune homme qui ait ton âge ? Tu te trompes carrément ma pauvre fille ! Le taux de divorce aujourd'hui a atteint des proportions alarmantes : la majorité des jeunes couples se sépare au bout d'une année de mariage voire de quelques mois, aux antipodes des couples anciens. Cet homme, dont tu refuses les avances, est riche ; il te fera vivre dans le bonheur. Réfléchis bien, pour ne pas avoir à te mordre les doigts plus tard.
La fille : J'ai bien réfléchi, maman. L'argent n'est pas la seule condition du bonheur ; il y a d'autres choses.
La mère : Tu es libre ; je ne peux pas te contraindre à accepter ce mariage. J'espère que tu ne le regretteras pas un jour.
La fille : Ne t'inquiète pas, maman. Je comprends tes soucis ; mais tout ira bien.

مواضيع دات صلة

تحميل تعليقات

تعليقات

ما رأيك بالموضوع الذي قرأته للتو