Sujet n°85: Le sida

Le sida est une maladie mortelle. Beaucoup de jeunes ne savent pas ses causes et conséquences, Écrivez un article dans lequel vous les sensibilisez à cette épidémie.

Le sida est, à notre époque, l'une des épidémies les plus dangereuses qui menacent l'existence de l'homme. Nombreux sont les jeunes qui ignorent ses causes et ses conséquences ; d'où la nécessité d'une campagne de sensibilisation.
On rencontre souvent de jeunes garçons ou filles qui nient la réalité de cette pandémie, en disant que le sida n'est qu'un mensonge inventé par quelques puritains ou moralisateurs, dans le but de faire peur aux gens. Ceux qui admettent l'existence de cette maladie mortelle croient être à l'abri de la contagion, partant de la fausse croyance que le malheur arrive uniquement aux autres.
Ces attitudes sceptiques ou nonchalantes expliquent en partie l'augmentation du taux de mortalité à cause du sida, et l'accroissement du nombre de séropositifs et de sidéens. Chaque année, des millions de personnes sont nouvellement affectées dans les quatre coins du monde.
Vu la gravité de la situation, une campagne de sensibilisation n'est pas seulement un impératif, mais une nécessité vitale afin de dessiller les yeux des jeunes, et de les sensibiliser sur les causes et les conséquences de cette épidémie.
Les gens doivent savoir que le sida fait partie des M.S.T., c'est-à-dire les maladies sexuellement transmissibles. Le mot « sida » est formé des sigles de l'expression « syndrome d'immunodéficience acquis». Le virus fatal du sida se transmet par différentes voies. Tout d'abord, par la voie sanguine. La transfusion d'un sang affecté d'une personne à une autre, est un facteur de contamination. Il y a également l'usage d'objets
contendants comme les lames de rasoir et les seringues déjà utilisées par un séropositif Il est recommandé d'utiliser des lames de rasoir et des seringues neuves et stérilisées.

Une mère enceinte peut transmettre le virus à son fætus. Beaucoup d'enfants sont séropositifs parce que l'un des parents, particulièrement la maman, l'était. C'est pourquoi un test, avant la conception d'un enfant, est nécessaire en vue de s'assurer que la future mère est saine. En cas, de découverte du virus, elle peut se faire soigner.
Mais les rapports, sexuels entre deux partenaires dont l'un est séropositif, sont le vecteur de transmission du virus le plus sûr et le plus répandu. Les jeunes doivent éviter les relations sexuelles illégitimes, qui sont d'ailleurs contraires aux principes de la religion islamique S'ils ne peuvent pas s'abstenir, ils sont tenus, au moins, d'utiliser un préservatif qui les prémunirait contre le virus. Donc, il faut impérieusement éviter d'aller dans les bordels et de fréquenter les filles publiques que l'on rencontre dans les cafés et les boîtes de nuit.
Les conséquences du sida sont calamiteuses, non seulement sur la personne atteinte de la maladie, mais aussi sur la société dans son ensemble. L'individu porteur du virus du sida est mis en quarantaine par la communauté qui le considère comme un danger majeur. Ses amis et proches évitent de le saluer ou de le rencontrer, croyant qu'une simple étreinte des mains ou une conversation en tête-à-tête est susceptible de les contaminer. Par conséquent, le sidéen est condamné à vivre dans la solitude, au moment où il a besoin de soutien affectif et moral.
La société subit les conséquences lourdes du sida. Ainsi, les rapports sociaux entre les citoyens deviennent fragiles. La vie sociale est menacée par la pandémie parce que le sidéen ne peut pas se marier et fonder une famille, et parce qu'il est abandonné par tout le monde.
D'autre part, la santé de la personne contaminée par le virus est minée par la maladie. Le corps perd son immunité contre les microbes et virus qui l'attaqueraient éventuellement. Une simple grippe ou une affection banale peut provoquer la mort du sidéen.
Sur le plan économique, la mort de jeunes gens, qui sont une force active importante constitue une perte pour l'économie et le développement du pays. Ces pertes sont aggravées par les sommes considérables que doit dépenser l'Etat pour soigner les malades atteints du sida, et pour alléger leurs souffrances, surtout que les médicaments sont très onéreux. Par ailleurs, beaucoup d'argent est gaspillé afin de mener des campagnes de sensibilisation.
Les chercheurs n'ont pas encore trouvé un vaccin contre le virus du sida ou un médicament efficace qui permettrait de guérir les malades. Le seul moyen d'éviter cette épidémie ravageuse, tant sur le plan de la santé publique et individuelle que sur le plan économique, c'est d'éviter les relations sexuelles illégitimes, et de ne pas utiliser les objets contendants déjà usités.

مواضيع دات صلة

تحميل تعليقات

تعليقات

ما رأيك بالموضوع الذي قرأته للتو