Sujet n°75 : Conte populaire

Voici le début d'un conte. Lisez-le attentivement puis imaginez la suite et la fin.

Il était une fois une reine qui avait une fillette très belle. Un jour, elle se mit en colère contre cette petite fille, qui n'était pas sage et elle lui dit lorsqu'elle vit des corbeaux dans le ciel : « Je veux que tu sois un corbeau. » À peine eut-elle prononcé ces mots que l'enfant se transforma en corbeau.

Réponse

Il était une fois une reine qui avait une fille très belle. Un jour, elle se mit en colère contre cette fille, qui n'était pas sage et elle lui dit lorsqu'elle vit des corbeaux dans le ciel : « Je veux que tu sois un corbeau. » À peine eut-elle prononcé ces mots que l'enfant se transforma en corbeau.
L'enfant s’envola et alla dans une forêt lointaine. Quelque temps après, un homme, qui passait dans le bois, entendit le corbeau qui disait : « Je suis une princesse ; j'ai été enchantée ; mais toi, tu peux me délivrer. » Il ne put résister aux pleurs et aux larmes de la princesse qui l'implorait de lui venir en aide.
Lorsqu'il accepta, elle lui demanda de marcher dans la forêt jusqu'à ce qu'il ait trouvé une maison. « Tu rencontreras, lui dit-elle, une vieille femme qui te donnera à manger et à boire ; n'avale rien de ce qu'elle te donnera, et attends que j'arrive à ta rencontre. » L'homme partit. Il arriva trop fatigué à la maison. Aussi ne put-il s'empêcher de manger et de boire. Quand il eut terminé, il s'endormit. Lorsque la princesse arriva, elle le trouva encore assoupi. Elle lui mit un anneau d'or au doigt, posa près de lui des provisions et lui demanda d'aller la trouver dans un château qui se situait le désert.
Après son réveil, l'homme entreprit un long voyage. Dans une jungle sombre, il rencontra des monstres qu'il réussit à tuer grâce à son courage et à un sabre que lui donna une fée des

bois. Au bout d'une marche qui dura plusieurs mois, il arriva devant une maison gardée par un géant. Celui-ci voulut le dévorer, mais l'homme courageux lui donna les provisions que lui avait laissées la princesse. Lorsqu'il se fut rassasié, le monstre porta l'homme sur ses bras et vola dans les airs. Il le déposa à proximité du château dans le désert. L'édifice gigantesque et énigmatique trônait sur le pic d'une montagne de cristal.
L'homme ne trouva pas le moyen de grimper la montagne jusqu'au sommet. Il attendit pendant une année. Un jour, il vit des brigands se battre. Il s'approcha d'eux et leur demanda pourquoi ils se battaient. Le premier répondit qu'il avait trouvé un bâton magique : si on frappait une porte avec ce gourdin-là, la porte s'ouvrirait d'un seul coup. L'autre brigand dit qu'il avait trouvé un manteau merveilleux : la personne qui le portait devenait invisible. Le troisième dit qu'il avait trouvé un cheval qui conduisait n'importe où. Mais les trois brigands ne savaient pas s'ils devaient garder ces choses magiques en commun ou si chacun devait garder un seul objet. L'homme, courageux et rusé, proposa d'échanger ces trois choses contre de l'or. Lorsqu'ils acceptèrent, il leur demanda le temps d'essayer les objets magiques afin de s'assurer de la véracité de leurs propos.
Au moment où il endossa le manteau, il devint invisible. Il donna alors des coups de bâton aux brigands. Après, il gagna le sommet de la montagne. Arrivé devant la princesse, l'homme ôta l'anneau d'or, que lui avait laissé la princesse ; il le lui mit au doigt. Aussitôt le corbeau redevint une belle jeune femme. Les deux revinrent au pays. La mère fut très heureuse de revoir sa fille. L'homme épousa la princesse, et ils vécurent dans le bonheur.

مواضيع دات صلة

تحميل تعليقات

تعليقات

ما رأيك بالموضوع الذي قرأته للتو