Sujet n°73 : Journal personnel

Racontez sous forme de journal personnel ce que vous avez fait pendant quatre journées différentes.

Samedi 3 janvier

Mes parents sont allés rendre visite à ma tante qui habite à la campagne. Je suis resté seul à la maison. Je m'ennuie beaucoup, et je n'arrive pas à dormir. Je regarde à travers la fenêtre. Le ciel est couvert de nuages gris. Peut-être va-t-il pleuvoir. Cela me rend plus triste !
Pour me divertir, j'allume le poste de télévision ; mais les émissions que proposent les différentes chaînes sont fades et médiocres. J'essaie de lire un roman que j'ai acheté il y a une quinzaine de jours, chez un bouquiniste français ; mais je n'arrive pas à terminer la première page.

Dimanche 4 janvier

Mes parents, qui sont revenus hier de la campagne, ont amené avec eux mon cousin Ahmed. Il est un peu plus âgé que moi. Il porte une djellaba de laine de mouton, et se couvre la tête avec un bonnet sale.
Dans l'après-midi, mon cousin insiste pour m'accompagner au stade. Aujourd'hui, il y a un derby qui opposera le Raja au Wydad, deux grands clubs casablancais. C'est un match de choc ! Je donne à mon cousin un blue-jeans et un tricot usés que je ne porte plus, pour qu'il n'ait pas l'air d'un pedzouille dans son engoncement traditionnel.
Le stade est plein à craquer. Nous avons de la peine à nous approcher du guichet pour prendre des billets, tellement la foule est nombreuse. Il y a un bourdonnement d'abeilles. Les policiers assènent aux spectateurs, qui se bousculent, des coups de triques.
Durant le match, mon cousin, qui ne comprend pas grand chose au football, n'a pas cessé de gigoter comme un possédé. Nous rentrons alors à la maison de mauvaise humeur, parce que mon club favori a été battu

Lundi 5 janvier

Je me suis chamaillé avec mes copains du quartier, parce qu'ils ne cessent pas de taquiner mon cousin en le traitant de pedzouille.
À 15 heures, on ami Rachid vient frapper à la porte de ma maison. Ma mère le fait entre dans ma chambre. Il nous fait des excuses, à mon cousin et à moi, et nous propose d'aller au cinéma en vue de voir un film de karaté.
Mon cousin, qui n'a jamais mis le pied dans une salle de spectacles, n'a pas arrêté de me poser des questions et de se tortiller dans son siège, comme si c'était lui qui recevait les coups. Cela m'a énervé surtout lorsque j'ai décelé sur les lèvres de mes camarades des sourires goguenards.

Mardi 6 janvier

Cette nuit, je n'ai pas bien dormi. J'ai la grippe parce que j'ai pris une douche, en laissant la porte de la salle de bains ouverte. J'éternue tout le temps, mon nez coule incessamment et j'ai la fièvre même si j'ai pris des médicaments.
Ma tête me fait mal. Mais je crois que demain je serai bien.

مواضيع دات صلة

تحميل تعليقات

تعليقات

ما رأيك بالموضوع الذي قرأته للتو