Sujet n°51 : Description de la campagne

Vous avez voyagé à la campagne qui vous a charmé. Vous n'arrivez pas à oublier ce lieu. Vous le décrivez de manière expressive.

Le printemps dernier, je suis allé à la campagne afin de me reposer du stress de la ville. Le court séjour que j'y ai passé restera éternellement gravé dans ma mémoire. Je ne l'oublierai jamais. Je revois les moindres détails composant les magnifiques scènes champêtres qui défilent devant mes yeux tel un kaléidoscope.
Le chemin caillouteux qui mène au douar, serpente au milieu des champs verdoyants, baignés par la lumière douce d'un soleil printanier. Des coquelicots et des marguerites parsement le paysage qui s'étend à perte de vue. Quand je suis arrivé au hameau où habitent mes grands-parents, je suis enchanté. Le douar est une agglomération de maisons construites en pisé, enserrée entre des figuiers de barbarie.
Mais la véritable féerie se trouve à quelques kilomètres de la bourgade. C'est un coin de paradis, un éden terrestre : un ruisseau d'eau limpide court au milieu d’un verger. Sur les bords du cours, il y a des eucalyptus géants qui s'élèvent fièrement vers le ciel. Des figuiers aux feuilles larges sont chargés de figues naissantes qui promettent la vie. Ces arbres ombragent les lieux où règne une quiétude profonde que seuls les doux pépiements des oiseaux rompaient. -
Au loin, des troupeaux de moutons et de vaches paissent tranquillement dans les prairies qui s'étendent comme un tapis déroulé sur les plaines vertes où ondulent les épis de blé. Les bêtes broutent voluptueusement l'herbe fraîche parée des gouttes de la rosée matinale.
Le ciel clair et bleu est très profond. On éprouve une envie irrésistible de s'étendre sur le gazon et de regarder le firmament où, de temps à autre, on voit de frêles oiseaux champêtres planer voluptueusement comme pour se délecter de la lumière, de l'azur et de la verdure de ce beau tableau.
C'est vraiment un éden indescriptible !

مواضيع دات صلة

تحميل تعليقات

تعليقات

ما رأيك بالموضوع الذي قرأته للتو