Sujet n°44 : La mondialisation

La mondialisation a certes des inconvénients, mais elle a aussi des avantages. Développez cette réflexion en vous appuyant sur des exemples précis.

Ces dernières années, on parle beaucoup de la mondialisation. À la télévision, à la radio et sur les colonnes des journaux et revues. Les chercheurs et économistes s'accordent à dire que ce phénomène universel a des inconvénients mais aussi des avantages.
L'un des aspects négatifs de la globalisation est le renforcement des inégalités entre les pays développés et les pays sous-développés. Grâce aux grandes entreprises multinationales, les premiers vont exploiter les ressources naturelles des seconds. Même au sein du même pays, les disparités sociales vont s'accentuer. La richesse va se concentrer entre les mains d'une minorité. Cela aura pour conséquence l'accroissement du nombre des pauvres dans le monde.
Le problème du chômage va s'aggraver parce que les grandes industries et les grandes surfaces de commerce vont entraîner la mort des petites entreprises, manufactures et petits commerces. Effectivement, avec l'avènement des supermarchés, voire hypermarchés dans notre pays, les petites boutiques et épiceries, que nous trouvions dans chaque rue, commencent à disparaître.
La mondialisation a aussi des répercussions fâcheuses sur le plan culturel. Elle tend à homogénéiser les modes de vie des différents peuples de la planète. L'implantation de multinationales américaines dans le monde et la propagation du cinéma hollywoodien dans les quatre coins du monde vont imposer la culture et le mode de vie américain, au détriment des cultures locales. Cette tendance à l'hégémonie donnera lieu à des affrontements entre les différentes cultures, ce qui pourrait entraîner des guerres et des conflits armés. L'agression de l'Irak et de l'Afghanistan par la superpuissance américaine en est un exemple éloquent.
Mais la mondialisation a aussi des avantages. Dans le domaine économique, la croissance des échanges commerciaux a dynamisé les économies et entraîné la croissance de l'industrie, et partant la baisse du taux de chômage dans plusieurs pays. La planète est devenue un petit village ; aussi les multinationales investissent-elles dans tous les pays du monde, sans distinction aucune. Le déplacement des capitaux favorise la création d'emplois et l'exportation de la technologie vers les pays sous-développés.
Ces derniers, qui souffrent de la dictature de leurs gouvernements et de l'absence de la liberté d'expression, ont désormais accès à l'information, grâce aux chaînes satellitaires et à l'Internet. Les citoyens de ces pays peuvent s'exprimer en toute liberté, communiquer avec des organisations mondiales en vue de demander la protection. Les militants des droits de l'Homme ont maintenant la possibilité de dénoncer les exactions commises dans leurs patries par les responsables tyranniques.
L'internationalisation de ces nouvelles technologies de l'information permet le rapprochement des peuples. Ces derniers se connaissent mieux grâce à la télévision et à l'Internet, entre autres. Ils peuvent s'entendre sur plusieurs questions, ce qui réduirait les conflits et les guerres.
La mondialisation est irréversible. Rien ne peut arrêter sa marche. Les pays sous développés sont condamnés à s'intégrer dans cette nouvelle dynamique économique.
malgré tous ses inconvénients. Mais sont-ils préparés économiquement, politiquement et culturellement à cette aventure ?

مواضيع دات صلة

تحميل تعليقات

تعليقات

ما رأيك بالموضوع الذي قرأته للتو