Sujet n°31 : Le divorce

Le nombre de couples qui divorcent se multiplie chaque jour dans notre pays. Quelles sont les causes du divorce et quelles sont ses conséquences ?


Une simple visite aux tribunaux de notre pays nous révèle l'ampleur du divorce. Au cours des dernières années, ce phénomène a pris des proportions alarmantes. Les retombées du divorce sur la société et les individus sont calamiteuses. Pourtant, les époux n'hésitent pas à se séparer. Pour quelles raisons ?
L'un des facteurs qui expliquent l'évolution du taux de divorce est la fragilité des fondements sur lesquels est bâti le mariage aujourd'hui. Avant, le mariage était un lieu sacré qui se basait sur des valeurs religieuses et éthiques. De nos jours, ces considérations sont presque absentes : les jeunes décident de s'unir par les liens du mariage à la suite de ce qu'ils appellent amour ou coup de foudre. Or, les sentiments peuvent changer du jour au lendemain, contrairement aux valeurs religieuses et morales qui sont pérennes.
Les mutations qu'a connues la société marocaine constituent une autre cause du divorce. La femme a quitté son foyer pour travailler dans les usines, les entreprises et les administrations. Il en découle un changement de taille : la femme n'est plus dépendante de l'homme, mais se considère comme son égal. Cela crée des tensions entre les époux, soit à cause du salaire de la femme, soit à cause du refus de la concurrence féminine.
Dans beaucoup de cas, la violence est à l'origine de la séparation. Les maris, jaloux ou de caractère hargneux, battent leurs femmes et leurs enfants. Cette violence peut être exacerbée par l'alcoolisme et la toxicomanie. La débauche et l'infidélité de l'un des deux conjoints, notamment les époux, conduit au divorce.
La famille, qui était naguère un facteur de stabilité et de réussite du mariage, est devenue aujourd'hui un élément qui perturbe la vie d'un couple. La belle-mère est perçue comme l'être le plus nuisible qui empoisonne le mariage.

Mais la cause la plus importante du divorce est incontestablement la pauvreté. Le mari ne peut pas subvenir aux besoins de plus en plus nombreux de sa femme. Il ne s'agit pas seulement d'assurer le manger et le boire, mais acheter un téléviseur, un réfrigérateur, des meubles et beaucoup d'autres choses. Or, le pouvoir d'achat de l'époux est moyen ou faible. Le couple s'endette. Ainsi naissent les problèmes qui deviennent vite une montagne.
Quelles que soient ses causes, les conséquences du divorce sont toujours dévastatrices. Le couple se perd interminablement dans le labyrinthe des tribunaux. Les deux conjoints dépensent beaucoup d'argent pour avoir des avocats et pour préparer des dossiers. Outre le temps qu'ils perdent ce qui influe négativement sur leur assiduité et leur rendement au travail.
La dislocation de la famille est la conséquence la plus grave de la répudiation. La séparation fait naître la haine entre le mari, son ex-épouse et leurs familles. Parfois, des ruptures de mariage se font dans le sang.
L'épouse est la plus touchée par le divorce. Une femme répudiée est toujours mal vue par la société qui lui fait endosser la responsabilité de l'échec du mariage, et la considère comme une prostituée. Elle est rejetée par sa propre famille. Et beaucoup de divorcées qui sont abandonnées avec leurs enfants sans ressources, se trouvent obligées de se prostituer afin de nourrir les enfants que le père ignore.
Ces enfants, qui ont assisté toute leur vie durant aux humiliations et violences du père envers la mère, deviennent des délinquants. Ils cherchent refuge dans la drogue, l'alcool et la prostitution. Beaucoup d'entre eux deviennent des vagabonds et sont exploités sexuellement.
Bref, les répercussions du divorce sur les enfants, la femme et la société sont néfastes voire désastreuses. Les responsables doivent s'attaquer aux causes de ce problème qui grossit chaque jour comme une boule de neige.

مواضيع دات صلة

تحميل تعليقات

تعليقات

ما رأيك بالموضوع الذي قرأته للتو