Sujet n°28 : Le tourisme et le développement

Le tourisme peut contribuer au développement économique et culturel d'un pays. Développez cette idée en l'illustrant par des exemples précis.

Le Maroc a mis en place une politique visant à attirer en 2010 dix millions de touristes. L'importance accordée au secteur du tourisme s'explique par le rôle économique grandiose qu'il joue.
En effet, le tourisme constitue la première source de revenus en devises étrangères dans des pays comme l'Inde, la Thaïlande ou la Grèce. Au Maroc également, le tourisme constitue la troisième source budgétaire pour l'Etat.
Pour permettre aux touristes d'atteindre des villages lointains, des sites touristiques ou des campagnes, les autorités construisent des routes, des ports et des aéroports. Cela encourage les sociétés à investir dans le transport. Par exemple, à Marrakech, non seulement les propriétaires de taxis et d'autocars gagnent leur vie en transportant les touristes, mais aussi les propriétaires de charrettes.
Parallèlement au développement du transport, l'hôtellerie elle aussi connaît un grand essor. Afin d'accueillir le nombre considérable de touristes qui affluent vers le pays, les professionnels bâtissent des hôtels et des restaurants. Le Maroc qui est un pays en voie de développement compte plusieurs hôtels de renommée mondiale. À Casablanca, à Rabat, à Fès, à Meknès et dans beaucoup d'autres villes, il y a de grands palaces.
Le commerce connaît un élan. Les produits de l'artisanat trouvent grâce au tourisme un acheteur. Et pratiquement ce qui fait survivre toujours la poterie, la maroquinerie, l'ébénisterie et la tapisserie c'est le tourisme. Or, la vente des articles artisanaux permet à des centaines de milliers de familles de subsister.
C’est dire que le tourisme permet de créer des milliers d'emplois. C'est un grand vecteur de développement économique. Même les campagnes isolées et contrées lointaines peuvent espérer la prospérité économique grâce au tourisme. Les habitants d'une ville lointaine comme Ouarzazate, où il n'y a pas d'usines, compte beaucoup sur les activités liées au tourisme pour vivre. Maintenant, certaines campagnes ravagées par la sécheresse se sont reconverties en tourisme. Elles proposent aux touristes un cadre rustique ordinaire qui est dépourvu des fioritures de la civilisation, une nourriture naturelle à base de produits locaux. Ainsi, les campagnards ont pu dépasser les difficultés occasionnées par la sécheresse.
Même sur le plan culturel, le tourisme a joué un grand rôle. Grâce surtout au tourisme d'affaires, le Maroc est devenu connu dans le monde entier. L'hospitalité, la générosité et la convivialité des Marocains contribuent à améliorer l'image de marque de leur pays auprès des touristes qui viennent des quatre coins du globe.
Le tourisme met aussi en contact les hommes. C'est un facteur de rapprochement entre

les peuples. Les Marocains ont pu connaître différents pays et différentes cultures par le truchement des touristes qu'ils rencontrent. Dans les villes touristiques, des jeu jamais fréquenté l'école, sont capables de s'exprimer dans plusieurs langues, vu qu'ils côtoient fréquemment des touristes étrangers.
La recherche de la couleur locale par les touristes qui sont lassés de la modernité et de l'urbanisme, pousse les responsables à réhabiliter l'architecture traditionnelle, le folklore et l'artisanat. C'est dans ce cadre que s'inscrit la restauration de monuments historiques dans certaines villes telles Fès et Marrakech.
Le tourisme favorise donc le développement des infrastructures de transport, de l'hôtellerie et permet la création d'emplois. Mais il ne faut pas oublier qu'il a aussi quelques méfaits tels la propagation du sida et l'exhortation à la prostitution, par exemple. C'est pourquoi il faut combattre ses effets secondaires néfastes.

مواضيع دات صلة

تحميل تعليقات

تعليقات

ما رأيك بالموضوع الذي قرأته للتو