Sujet n°24 : La pollution

La pollution est devenue, aujourd'hui, une menace sérieuse pour la vie de l'homme, des animaux et des plantes. Quelles en sont les causes, les conséquences et les solutions possibles.


Aujourd'hui, plusieurs dangers menacent la vie sur le globe terrestre. La pollution

vient en tête de ces menaces. Multiples facteurs occasionnent ce fléau aux conséquences désastreuses. Mais la pollution n'est pas une fatalité ; l'homme est capable de limiter ses méfaits sinon de les résorber.
Les causes de la pollution sont nombreuses. Le développement industriel, qui est survenu au cours du XIXe et du XXe siècles, est la première source de la pollution. Non seulement les cheminées des grandes usines crachent des nuages de fumée qui noircissent le ciel et emplissent l'atmosphère de gaz toxiques, mais elles déversent des produits chimiques et des eaux usées dans les rivières et les mers.
Cette calamité est aggravée par les moyens de transport qui se multiplient chaque jour. Les voitures, les autocars et les autobus sont de grands pollueurs. Les tankers, des navires qui transportent le pétrole, constituent la plus grande menace pour la vie aquatique, à cause des formidables quantités de pétrole qui se déversent dans les océans lors des accidents.
Les foyers contribuent à la pollution occasionnée par l'industrie et les moyens de transport. En effet, les eaux usées des maisons, qui contiennent parfois des substances toxiques tels l'acide chlorhydrique, l'eau de javel et les détergents, se jettent directement dans les fleuves et les océans. Pis encore, les sacs en plastique sont jetés dans les toilettes et en pleine nature. Or, ces sacs ne sont pas biodégradables : ils ne se dégradent qu'au bout de plusieurs siècles.
D'un autre côté, il est prouvé que le tabagisme est un facteur indéniable de pollution. La fumée des cigarettes grillées par des centaines de millions de fumeurs dans le monde, emplit l'atmosphère et empoisonne l'air que l'on respire. Mais sans doute, les armes de destruction massive, qu'elles soient biologiques, chimiques ou atomiques, restent incontestablement la plus importante menace qui pèse sur la vie de l'homme, de l'animal et des végétaux.
Les conséquences de cette forme de pollution sont aussi multiples que désastreuses. À titre d'exemple, le pétrole qui échappe aux bateaux-citernes naufragés, associé aux produits chimiques toxiques des industries, a entraîné la disparition de plusieurs espèces animales comme les poissons et les oiseaux qui meurent asphyxiés à cause du manque d'oxygène. La flore n'est pas épargnée par cette malédiction. De nombreuses sortes de plantes, sinon des forêts entières disparaissent, surtout en temps de guerre. Certaines armées utilisent des armes atomiques, biologiques ou chimiques qui détruisent la vie de la faune et de la flore.
Mais c'est précisément l'homme qui pâtit des retombées néfastes de la pollution. Effectivement, nombre de maladies graves sont occasionnées par l'empoisonnement de l'air, de la terre et de l'eau. Les difficultés respiratoires, l'asthme, les maladies dermatologiques et d'autres allergies sont la conséquence directe de la pollution. Ces dernières sont devenues très fréquentes notamment chez les nouveau-nés et les vieux.
En dépit de la noirceur de ce tableau, la pollution n'est pas une fatalité ; il existe des solutions qui peuvent, sinon mettre fin à ce fléau, du moins à en atténuer les contrecoups. La première mesure à prendre dans ce sens est de mener une campagne

de sensibilisation auprès des industriels et des citoyens. L'école, l'Internet et les différents mass media ont un rôle important à jouer dans la sensibilisation des gens sur la gravité de la situation et l'ampleur du danger qui guette la vie humaine sur la terre.
D'autre part, les gouvernements doivent stipuler des lois qui interdisent aux usines de déverser leurs produits chimiques et eaux usées dans les rivières et océans. Les manufactures et autres unités de production doivent traiter les déchets de leurs fabriques et usines dans des laboratoires spécialisés afin de neutraliser les substances nocives.
Par ailleurs, on doit assujettir les automobilistes à des mesures draconiennes en vue de limiter la pollution atmosphérique. Ceux-ci seront tenus de ne pas utiliser des voitures très vétustes qui sont polluantes. En contrepartie, il faut encourager les gens à acquérir des voitures neuves en baissant les taxes et les prix. Et il est nécessaire d'exhorter les citoyens à utiliser les moyens de transport en commun.
Il serait également très utile de multiplier les recherches dans les domaines des énergies renouvelables qui sont non polluantes, telles l'énergie éolienne et l'énergie solaire.
Les hommes doivent agir vite afin d'éviter la catastrophe fatale qui menace la planète et l'humanité. La pollution s'aggrave de jour en jour parce que les facteurs de pollution se multiplient sans cesse. Non seulement la faune et la flore sont menacées d'extinction, mais aussi la vie humaine.
Mais, il est possible de lutter contre la pollution pour peu qu'on ait de la volonté.

مواضيع دات صلة

تحميل تعليقات

تعليقات

ما رأيك بالموضوع الذي قرأته للتو